Design

4 murs et un toit


«La simplicité est l’habit de la perfection» Wladimir Wolf- Gozin.
Dans cette citation, le peintre et écrivain français pointe du doigt la puissance innée de l’archétype architectural. 4 murs et un toit ; ni plus, ni moins. Comme un modèle primitif idéal, la maison d’aujourd’hui se présente à nous dans son plus simple appareil.

« I House » – Moomoo Architects

Baignés dans un univers qui prône le «retour à l’essentiel», les architectes se sont questionnés sur nos besoins rudimentaires. Se loger apparaît alors, pour eux, comme le plus évident. Comme nous l’expliquait très justement Marc L. l’autre jour dans son article, la tendance est au «Minimal Living». Ce besoin d’extrême pureté et de lignes rigoureusement tracées se ressent dans l’architecture. La simplicité des formes, la perfection des géométries intriguent les artistes et constituent une mine d’or pour la création.

Les architectes s’inspirent, ou du moins, réexploitent les symboles. Ce phénomène provoque l’engouement du public puisque la forme parle d’elle-même. La maison à toit pentu est une icône qui dépasse les frontières. La force symbolique de ces nouvelles constructions réside dans la simplicité des lignes et l’universalité du modèle. Chaque détail a son importance, rien n’est en trop et le résultat est bluffant.

Cette relecture contemporaine et minimaliste de l’archétype met en exergue la beauté de la nudité. Rien ne perturbe le regard. Les façades lisses et vierges donnent à ces édifices des allures à la fois fragiles et poétiques. Ces gigantesques maquettes, d’une stupéfiante sobriété, s’ancrent dans l’éternité.

« I House » – Moomoo Architects

« Prada Store » – Herzog et Meuron

« Wooden House Extension » – Wim Goes Architecture, Belgique

« Black House » – Jan Bakers Architecte, Pays-Bas

« Double House » – Mirck Architecture

« Parlement de Vaduz » – Hansjörg Göritz, Liechtenstein

« Galli’s House » – Galli et Rudolf, Scherzingen

« Chikuzen House » – Kazuya Matsuda

« House N » – Sharon Neuman and Oded Stern

« Maison à Leiria » – Aires Mateus, Portugal

« University of Liverpool » – Levitt Bernstein

« Villa Geldrop » – Hofman Dujardin

« Vitra Haus » – Herzog & de Meuron

Marjolaine de Lachapelle

Les articles que vous aimez


QUAND L’ASIE REPART À LA CONQUÊTE DE LA SUISSE


  Alors que les constructeurs japonais semble souffrir d’un déficit d’attractivité de la part de la clientèle européenne, le chinois Qoros et le coréen Kia se posent en porte-flingue de la nouvelle vague asiatique et rêvent déjà de conquérir le mo...

La modernité des savoir-faire


Assis sur le bord de l’établi, Julien tend une bière à Claude qui s’empresse de l’ouvrir avec une cisaille. La main ferme et le geste juste. L’odeur du copeau de chêne fraîchement débité. Le rabot et le trusquin Veritas en arrière plan. Pas d...

Sanaa, le geste et l’architecte


Récemment couronné par l’équerre d’argent pour son Musée du Louvre Lens, précédemment récompensé du Pritzker price en 2010, Sanaa continue de faire couler l’encre des critiques architecturales internationales. Leur travail révèle un questionnemen...